École nomade

Bâtir l’avenir

L’école Nomade, un établissement scolaire temporaire sur le terrain de l’école Sainte-Geneviève Sud
Des travaux d’entretien majeurs doivent être réalisés à l’école Sainte-Geneviève Sud. Plutôt que de les faire par intervalle pendant plusieurs années, le CSSMB envisage de déplacer les activités pédagogiques dans une école temporaire afin de libérer le bâtiment et de compléter sa mise à niveau plus rapidement. Les travaux de rénovation devraient durer un an. 

Quand cette école temporaire sera-t-elle érigée ?
Les travaux préparatoires devraient débuter à la fin de l’été 2022 et se poursuivre pendant l’hiver 2023. Le Service des ressources matérielles (SRM) et la direction d’établissement pourront ensuite transférer les activités pédagogiques dans la nouvelle installation.

Il convient de mentionner qu’en raison de la pandémie, et afin d’assurer la meilleure planification possible, le SRM prévoit désormais livrer ce projet en 2023 et non en 2022, comme envisagé initialement.

Quels types de travaux de rénovation sont planifiés pendant que les élèves seront à l’école Nomade ?
Il s’agit d’une rénovation complète de l’école Sainte-Geneviève Sud. Environ 10 M$ devraient être investis dans cette cure de beauté. Aucun projet d’agrandissement n’est prévu. 

Où l’école Nomade serait-elle érigée ?
Le SRM a soigneusement étudié les lieux. Après analyse, et avec le souci de préserver le nouvel aménagement de la cour et de protéger le boisé, il a été décidé que l’école serait installée sur une portion de la cour à l’arrière du bâtiment.

Les élèves perdraient-ils une partie de leur aire de jeu ?
Oui, temporairement, mais il ne faut pas oublier que la cour de cette école est très grande. Une fois l’école Nomade érigée, la superficie de l’aire de jeu équivaudra à 15 m2 par enfant, alors que l’attente gouvernementale est de 10 m2.

À quoi ressemblerait l’école Nomade ?
Bien qu’il s’agisse d’une école temporaire, le SRM la planifie avec soin afin qu’elle soit esthétique, fonctionnelle, confortable et stimulante ! Par ailleurs, l’entrepreneur responsable des travaux n’est pas encore sélectionné, mais les soumissionnaires auront tous une grande expérience dans la construction de tels bâtiments et devront respecter les critères de construction du CSSMB.

Est-ce que les travaux perturberont la quiétude du quartier ?
Très peu. L’édifice étant temporaire, il n’y aura pas d’excavation. De plus, le bâtiment sera préfabriqué en usine, et le montage se fera très rapidement, un peu comme des blocs LEGO. Les travaux de finition prendront quelques semaines, mais ils ne seront généralement pas bruyants.

Est-ce que la construction du projet est confirmée ?
Comme tous les autres projets d’envergure qui sont gérés par le SRM, celui-ci doit franchir une série d’étapes et obtenir l’approbation du ministère de l’Éducation (MEQ) avant d’être construit. Actuellement, le projet approche la fin de la phase de planification. Ensuite, il est prévu qu’un appel d’offres soit publié afin d’octroyer un contrat de construction. Naturellement, le prix obtenu sera déterminant dans la décision d’octroyer ce contrat.

Qui financera l’école Nomade ?
Ce projet est entièrement financé par le MEQ.

Vous avez des questions?
Écrivez-nous à ecole.nomade@csmb.qc.ca